Du 11 au 22 octobre prochain, le classique Aida de Verdi succédera au minimaliste Einstein on the Beach. Donné il y a tout juste 20 ans, l’opéra revient dans une mise en scène très 2019, signée par le britannique Phelim McDermott.

Aida est une jeune princesse éthiopienne, réduite en esclavage après la défaite de son peuple par les armées du Pharaon. Véritable trophée de guerre, elle est forcée de devenir dame d’atours de la princesse égyptienne Amneris. Tout se complique lorsque Aida tombe, comme sa maîtresse, éperdument amoureuse de celui qui a conquis la terre des siens, le général Radames. La belle prisonnière ne le sait pas encore, mais l’objet de son désir partage les mêmes sentiments qu’elle. Cette passion coupable est un vrai déchirement pour Aida, qui demeure contrainte de choisir entre l’amour pour un homme et celui pour sa patrie.

En plus des neuf dates de représentation, une dixième gratuite sera proposée en juin 2020, sous forme de projection : Aida sous les étoiles. Organisée avec la Fête de la Musique, cette retransmission en différé sera donnée le 19 juin 2020, au Parc des Eaux-Vives. L’occasion de découvrir le célèbre chef d’œuvre de Verdi dans un cadre pour le moins inattendu.

Grand Théâtre de Genève
Place de Neuve 5, Genève
+41 22 322 50 50
www.billetterie.gtg.ch