Il arrive parfois que l’architecture des musées soit aussi stupéfiante que les œuvres qu’ils renferment. Cet Automne, nombre sont les musées – merveilles architecturales – qui ont ouvert leurs portes sur les 5 continents. Coup d’œil sur quelques-uns d’entre eux.

LE MUSÉE DU LOUVRE ABU DHABI, ÉMIRATS ARABES UNIS
Né d’un accord intergouvernemental signé en 2007 entre Paris et Abu Dhabi, il aura fallu dix ans à ce projet hors norme pour devenir réalité. Conçu par l’architecte Jean Nouvel tel une « ville-musée » sur l’île de Saadiyat, ce temple de la culture est recouvert, en grande partie, par un dôme de 180 m de diamètre et compte 23 galeries permanentes.

LE MUSÉE D’ART MODERNE ET CONTEMPORAIN DE JAKARTA (Macan), INDONÉSIE
Premier musée d’art moderne et contemporain de Jakarta, le Macan s’est implanté au cœur de la plus grande ville d’Asie du Sud-Est. Sur plus de 4 000 m2, l’institution – elle a été fondée par l’homme d’affaires, collectionneur et philanthrope Haryanto Adikoesoemo – abrite une collection permanente de près de 800 œuvres d’artistes indonésiens et internationaux. Son intérieur est signé MET Studio Design.

LE MUSÉE D’ART CONTEMPORAIN D’ATHÈNES (EMST), GRÈCE
Créé en 2000 et temporairement abrité au Conservatoire d’Athènes, le temps de terminer la rénovation de l’ancienne brasserie Fix où il était prévu de l’installer, le Musée national d’Art contemporain d’Athènes a repris ses quartiers à quelques pas de l’Acropole. Au cœur d’un concours d’architecture, le musée est le résultat du travail collaboratif de 3SK Stylianidi Architects, I. Mouzakis & Associate Architects, Tim Ronalds Architects et K. Kontozoglou.

LE MUSÉE D’ART CONTEMPORAIN AFRICAIN ZEITZ (ZEITZ MOCCA) DE CAP TOWN, AFRIQUE DU SUD
Autoproclamé plus grand musée d’art contemporain africain du continent, le Zeitz MOCCA a été aménagé dans un silo à grains reconditionné. Abandonné depuis 2001, le bâtiment a entièrement été repensé par l’architecte britannique Thomas Heatherwick qui a veillé à préserver l’âme des lieux. Sur 9 étages, la bâtisse, construite en 1921, dispose d’une surface totale d’exposition de 6 000 m2

L’INSTITUT D’ART CONTEMPORAIN DE MIAMI, ÉTATS-UNIS
Œuvre du cabinet espagnol Aranguren + Gallegos Arquitectos, l’Institut d’Art Contemporain de Miami a pris place dans son nouveau bâtiment. Situé dans le quartier du Design District, il occupe, avec ses 3 500 m2, plus du double de l’espace de l’ancien musée et comprend un jardin de sculptures.