Installée dans la quiétude des hauteurs lausannoises, RDI produit d’exceptionnels remontoirs de montres, objets d’art mécaniques à part entière…

Les montres à remontage automatique s’arrêtent si elles ne sont pas portées malgré une réserve de marche de plus en plus longue, jusqu’à dix jours pour certaines marques. Ce sont les mouvements du poignet de son propriétaire qui transmettent l’énergie nécessaire au fonctionnement du mouvement.
C’est en pensant aux amateurs de belle horlogerie que Charles Kaeser s’est lancé dans la production d’écrins permettant le remontage des garde-temps même s’ils ne sont pas portés.
Un accessoire indispensable au bon fonctionnement de modèles dits à complications qui, une fois arrêtés, nécessitent un réglage et une révision par la manufacture sans oublier la possibilité de voir les huiles se figer. Pour ce nouveau challenge, il crée en 2006, RDI qu’il installe sur les hauteurs de Lausanne, en pleine campagne.
Il pense « exclusivité », ses remontoirs, fonctionnant sur secteur ou à piles, sont réalisés entièrement à la main, bénéficient du label Swiss Made et son beaux!

L’entrée de gamme, à partir de 595 CHF, est la collection Horizon. Des écrins gainés de cuir proposant deux tailles de support de bracelet. La collection Prestige, superposable, permet aux collectionneurs de créer, comme avec des Lego, des tours, des pyramides, des murs avec autant de remontoirs qu’ils ont de montres.

Nombreuses sont les déclinaisons utilisant du verre, de la fibre de carbone, du cuir, jouant avec des effets de métal ciselé, poli, brossé. Charles Kaeser va plus loin avec sa ligne Signature faisant appel aux Métiers d’Art, notamment la marqueterie de bois avec inserts de galuchat, de nacre… dont chaque modèle est édité en série limitée à 5 exemplaires. Il propose même des pièces uniques avec la ligne Mémoire utilisant du bois pétrifié, fossilisé provenant de Madagascar, d’Arizona, d’Asie.

En guise de conclusion, Charles Kaeser nous dévoile sa folie, Safe Lift, un jouet pour hommes qu’il réalise uniquement sur commande. En actionnant une télécommande, une succession d’engrenages s’active et fait monter, comme dans un ascenseur, un écrin qui sort d’une tour comme par magie. Des remontoirs comme des objets d’art disponibles en Suisse, mais également à Paris, New York, Dubai, Miami, Londres… Avis aux collectionneurs.

www.rdi-watchwinders.ch